Longchamp : du Bureau de Tabac à la Rue Saint Honoré

Longchamp-tabac-sac-des-debuts-innovants

Les étudiants de l’EIML Paris ont eu le privilège d’être accueillis au sein du flagship store Longchamp, au 404 rue Saint Honoré. L’occasion de se voir dévoiler les détails de l’histoire d’une maison fondée il y a déjà 65 ans.

 Buraliste, le père de Jean Cassegrain s’est retrouvé avec un stock de pipes non-vendues dans l’après guerre. Y voyant une opportunité de transformer un objet de la vie courante en objet de luxe, il débuta la fabuleuse histoire de la maison Longchamp. Gainant ces pipes de cuir et imaginant ainsi des articles pour fumeurs, c’est en 1948 que Jean Cassegrain créa Longchamp. D’où nous vient ce nom connu de tous ? Cassegrain ayant un rapport avec le métier de meunier, c’est tout naturellement qu’il décida de prendre le nom du tout dernier moulin en service en France, situé sur l’hippodrome de Longchamp. Il y vit de surcroit un nom facilement prononçable à l’international. Jean Cassegrain avait déjà la vision de l’international.

 C’est dans les années 1960 que Longchamp se lança dans les articles de voyage en lançant son tout premier bagage, réalisé en cuir d’agneau, marquant le début de la collection LM (Longchamp Maroquinerie) et d’une nouvelle ère pour la maison. En effet, en 1978, Longchamp abandonne l’activité des articles fumeurs pour se concentrer sur l’univers du voyage. Cet abandon sera comme une page tournée après la mort de Jean Cassegrain en 1971. C’est son fils, Philippe, qui reprendra les commandes de l’entreprise familiale vers 1980 et ce jusqu’à nos jours. Presque 20 ans après la création de la maison, face à la demande, Longchamp inaugure son premier atelier, un des six actuels, dans le Maine-et-Loire.

Les années 1990 marquèrent l’histoire de la maison avec la création du sac Pliage, en 1993, véritable produit clé de la maison, puis de l’arrivée en 1995 de l’actuelle directrice artistique : Sophie Delafontaine. Celle-ci proposa à Longchamp de nombreux partenariats, comme avec l’artiste Jérémy Scott. Elle décida  également en 2006 de créer, en liaison avec le savoir faire initial de la maison, des collections de prêt à porter, puis en 2010  des collections de souliers. En 2006, Kate Moss devient égérie de la maison, voit des collections de sacs se créer sous son nom, dont l’un des plus beau sac Longchamp : Le Gloucester Kate Moss. Autre sac emblématique le Légende et la ligne roseau qui fêtera ses 20 ans cette année.

C’est en 1988 que Longchamp inaugure sa première boutique dédiée au 390 rue Saint Honoré, déménageant en 1999 afin de devenir le flagship store parisien actuel. Cette adresse, une des 236 boutiques dans le monde et un des 1800 points de vente, expose tout l’univers Longchamp et montre le chemin parcouru par cette entreprise née il y a 65 ans. Plus qu’une maison, c’est un savoir faire, une passion et une transmission familiale d’année en année qui a fait de Longchamp, une marque emblème de la maroquinerie française.

 Victor Houplain, étudiant troisième année EIML Paris