Visite : Dessance, le menu desserts

Capture d’écran 2014-11-09 à 13.47.14

Lors de la visite du restaurant Dessance, le 5 novembre dernier, à Paris nous avons pu découvrir le nouveau concept de Philippe Baranes, qui nous transporte dans l’univers du dessert fait minute et devant vous par le chef pâtissier de la maison, Christophe Boucher.

Situé au 74 rue des Archives dans le 3ème arrondissement de Paris, depuis près de neuf mois, Dessance est le petit joyau « des desserts dans l’assiette » dont les touristes et la clientèle parisienne raffolent. En effet, avec un concept pour le moins décalé basé sur la « bistronomie » le restaurant a aujourd’hui plus de 40% de sa clientèle qui est étrangère. Grâce à un réel travail de communication, c’est le restaurant dont tout le monde parle depuis quelques mois de Paris à Tokyo jusqu’aux Etats –Unis où le New York Times a publié un article pour le moins croustillant.

Le concept est de faire vivre un moment inoubliable et mystérieux au client. Il est surtout basé sur le mystère : des décors épurés – travaillés de bois et de miroirs – aux ingrédients en passant par la carte. En effet, jusqu’à la venue de son plat le fin palais ne sait pas ce qu’il va trouver dans son assiette. Les plats sont proposés sous formes de menus composés de cinq mets créatifs et raffinés, étant des desserts travaillés à base de fruits et de légumes frais. Chacun d’entre eux sont associés à un fin choix de vins proposé en adéquation avec les saveurs et la carte du moment.

Delwyn Bouvier et Justine Carpentier, élèves en 3eme année à l’EIML Paris