L’Impromptu Retour De Galliano

galliano_margiela_fashion_croissant

Depuis son éviction de la maison Dior en 2011 en raison d’une sortie de route, le fastueux John Galliano est resté discret. Néanmoins, Renzo Rosso, président de la Maison Margiela annonçait le 6 octobre 2014, l’arrivée surprise du « designer » parmi eux.

Le 12 janvier 2015, Galliano présentait sa première collection haute couture pour la Maison Margiela, lors de la Fashion Week Londonienne. Choix qui s’explique par la volonté de revenir en douceur sur la scène, avec un groupe restreint de spectateurs et un faible nombre de critiques. Le public parisien n’a d’ailleurs toujours pas pardonné les frasques et déboires du créateur britannique. L’enjeu d’une telle collaboration, réside dans l’équilibre entre le minimalisme Margielin et l’opulence Gallianesque.

Le défilé remporte un grand succès auprès des spectateurs durant lequel on retrouve l’aura Gallianesque dans toute sa splendeur. L’alliance entre l’artisanal déstructuré de Margiela et le baroque de Galliano fût une réussite. Entre : imprimés floraux psychédéliques, sequins de perle, monochromie des tissus, volumes oversize, chaussures à plate-forme, plastrons en coquillages, masques et robes vermillons, la technicité et la créativité étaient au rendez-vous. De plus, le hashtag #Margelliano a fait son apparition sur twitter. C’est l’incontestable génie créatif de Galliano qui est finalement adulé.

Habitués aux saluts grandiloquents de Galliano, la furtive apparition faite à la fin du défilé surprend. Le directeur artistique adopte un « low-profile » en blouse blanche de laborantin, uniforme du personnel de la maison Margiela. Les projecteurs sont braqués sur la nouvelle ligne de conduite de Galliano et le renouveau artistique de la maison Margiela.

Léa Bekki et Marie Doudakia,n étudiantes en 3ème année à l’EIML Paris.