La Mode Part En Croisière

louis-vuitton-croisiere-cruise-2016-02

Nées dans les années 1920, les pré-collections : « Croisières » et « Pré-fall » sont devenues essentielles aux stratégies des maisons de luxe. L’arrivée des collections intermédiaires se démarque des conventionnelles fashion week automne/hiver et printemps/été. Ces défilés croisières, deviennent les itinéraires bis de la mode.

Vecteur d’image et de style, les défilés croisières se sont imposés comme réponses au renouvellement perpétuel des marques comme Zara, H&M et Mango. En effet, ces parenthèses stylistiques sont devenues un véritable enjeu commercial qui génère au minimum 40% à 50% du chiffre d’affaires annuel de certaines maisons, et auquel les distributeurs tels que les grands magasins, peuvent consacrer jusqu’à 70% de leur budget. De plus, ces « croisières », bouffée d’air enivrante de la nouveauté, ravivent l’instinct shoppeur des modeuses. Enfin, les destinations de vacances ne se limitent plus à la plage en été et aux pistes de ski en hiver. On aspire au dépaysement toute l’année et les voyages longue distance ne sont plus l’apanage des très fortunés.

Cette nouveauté s’établit et se propage des plus grandes maisons de luxe, telles que : Dior, Chanel, Louis Vuitton, Saint Laurent, Céline ou Givenchy aux plus jeunes créateurs tels que : Barbara Bui, Viktor and Rolf, Jil Sander, Michael Kors, Balmain, Stella Mccartney, Kenzo et Cedric Charlier qui en profitent même pour déployer leurs univers de marque à la manière de Proenza Schouler qui annonce sa création d’une ligne swimwear pour l’occasion. Cette stratégie n’est plus l’apanage des marques mass market, le nouveau courant est lancé, les pré-collections rafraichissent les motifs, et découpes précédentes, animant un peu plus la sphère de la mode.

« Dès mon arrivée chez Louis Vuitton, je me suis dit que les collections croisière pouvaient être aussi une destination architecturale, explique Nicolas Ghesquière. Aujourd’hui, on voyage pour découvrir des architectures. J’avais envie d’approcher des lieux uniques comme la maison de Bob et Dolorès Hope. » Les collections Croisières contrairement à leur cousines, n’ont pas lieu lors des fashion week, ou dans les capitales mondiales de la mode, l’originalité est le mot d’ordre. En effet, les défilés croisières s’établissent au sein de conceptions architecturales hors norme éblouissantes tel que : Le palais bulle à Théoule sur mer dans le sud de la France pour la marque Dior, le patio de la maison de Bob et Dolorès Hope en Californie pour la maison Louis Vuitton, le Dongdaemun Design Plaza à Séoul en Corée pour Chanel… Finalement, ces collections croisières invitent à un nouveau voyage en des lieux d’exceptions qui multiplient par deux les occasions de craquer.

Marie Doudakian et Léa Bekki, Éétudiantes de 3ème année F, EIML Paris.