Où Nous Emmenera Le Stellar II d’Hasselblad Cette Fois-Ci ?

hs

Le célèbre fabricant suédois d’appareils photos Hasselblad a lancé, il y a quelques mois, son nouvel appareil photo compact « luxe », le Stellar II, à destination de tous les passionnés de photographie.

Présenté comme dans un écrin, il tient dans la main, et ses lignes délicates, précieuses mais naturelles renferment un trésor de technologie… Bienvenue à la nouvelle version du modèle d’appareil photo Stellar de la marque suédoise ! Ce petit bijou est équipé des réseaux Wifi-Fi et NFC, permettant la transmission des photos sans fil. L’écran à haute résolution peut s’incliner vers le haut ou le bas, afin de multiplier les possibilités de cadrage. Le revêtement de l’appareil assure une visualisation parfaite grâce à sa technologie antireflets. Avec 20,9 millions de mégapixels, le Stellar II assure une qualité sans faille. La marque propose différentes poignées afin de satisfaire le goût de chacun : bois d’olivier, noyer, padouk ou fibre de carbone.  Enfin, un microphone ou un flash externe peuvent être montés sur la face supérieure du produit grâce à l’équipement d’une griffe porte-accessoires. Le prix ? 1650€ hors taxes.

Hasselblad… Le nom de cette entreprise vous semble peut-être inconnu, la marque possède pourtant une véritable histoire. Crée en 1841, Hasselblad développe une branche chargée d’importer du matériel photographique. Plus d’un siècle plus tard,  Victor Hasselblad, l’arrière-petit-fils du fondateur de l’entreprise se voit charger de développer des appareils pour l’armée de l’air suédoise, pendant la Seconde Guerre mondiale. La production d’Hasselblad se tourne vers des usages civils après la guerre. Pourtant, la marque ne sera reconnue qu’en 1969, le 20 juillet précisément. Ce jour-là, c’est au cours de la mission Apollo II que le premier homme a marché sur la Lune… Et la Nasa utilisait des appareils Hasselblad !

« Oui, notre Design Center en Italie a été fermé. Cela, néanmoins, n’aura aucun effet sur la production de la ligne d’appareils photo premium d’Hasselblad ». La communication de l’entreprise suédoise se montre rassurante face à la nouvelle de la fermeture du centre de style de Trévise, créateur de dérivés luxueux des produits Sony. Cette fermeture ne signe pourtant pas l’arrêt de la gamme luxe de la marque. Les ressources-clés italiennes, nécessaires au développement de cette branche, ont été transférés en Suède, au siège de la marque. La division Luxe d’Hasselblad continue à promouvoir les lignes Lunar, Stellar, HV et à développer des Sony de luxe dans sa base suédoise… La sortie du Stellar II peut donc rassurer les esprits. « Des instruments en avance sur leur temps de la part des maîtres de la photographie » : Hasselblad tient toujours sa promesse…

Maud Bossard et Aline Pariente, étudiantes en 3e année à l’EIML Paris