Le Maillot de Bain Eres : « L’Art du Corps »

Sans titre

 

La marque de maillots de bain Eres, créée en 1968, a toujours revendiqué sa différence par rapport à ses concurrents. Eres considérée comme la « Petite robe noire » offre des maillots de bain de luxe élégants, intemporels, adaptés à la morphologie de chacune, dans un univers 100% féminin et reconnaissable.

En reprenant la boutique de ses parents, Irène Leroux a réussi à faire du maillot de bain un « must » en le commercialisant tout au long de l’année. En effet, la créatrice a relevé le défi de vendre toute l’année ; une chose peu commune à l’époque qui lui vaudra d’être traitée de “folle”. Une deuxième innovation en matière de mode a été de séparer les hauts des bas pour permettre à la cliente de personnaliser sa tenue de plage. Irène Leroux à travers ses créations, a souhaité magnifier la silhouette des femmes en utilisant des tissus confortables et gainant comme le tissu élasthanne très récent dans les années 70 ou encore le lycra à l’effet seconde peau.

Rachetée en 1996 par la maison Chanel, Eres demeure fidèle a ses valeurs et son style unique. La marque n’a pas souhaité se diversifier ou faire du marketing à outrance. Cette singularité est l’une des composantes qui a fait que l’on ne compte plus les stars adeptes de la marque comme Carla Bruni, Claire Chazal ou encore Cécilia Attia. Valérie Delafoesse, directrice artistique des maillots de bain Eres depuis 2007 nous explique que « grâce à ses matières, quand on enfile son maillot de bain, on perd une taille. On est galbée sans être compressée. Je travaille l’architecture de tous les corps ». Le secret de la plastique d’une sirène réside dans son maillot de bain, un savoir-faire qui fait que Eres est passé maître dans cet art de sublimation de la féminité.

Les perpétuelles innovations technologiques depuis sa création ont majoré l’engouement des femmes pour la griffe comme l’élégant “faux-noir”. Eres se veut irréprochable concernant la qualité de ses maillots de bain : avant commercialisation, les produits subissent 35 contrôles notamment un test de couleur face aux UVs pour être fidèles quelque soit l’ensoleillement. La découpe au laser permet le travail de nouvelles matières comme le polyuréthane à l’effet de cuir ciré, piqué en bretelles. Eres est à ce jour la seule marque de niche sur le marché du maillot de bain de luxe avec des prix allant de 160 à 350 euros. Cette quête de la perfection a permis de conquérir le monde entier avec plus de 600 corners et a fait de Eres une marque à la féminité intemporelle.

Claire Lambert et Jean-Baptiste Laurent, étudiants en 3ème année à l’EIML Paris