« Les Airelles », prince des neiges.

A Courchevel 1850, l’hôtel des Airelles se situe aux pieds des pistes du plus grand domaine skiable du monde, le domaine des « trois vallées ». Ce chalet à l’inspiration italo-tyrolien hongrois s’est rapidement construit la notoriété d’un véritable palace en pleine montagne.

les-airelles-3

Chic, confidentiel et rare, le Palace aux allures de « château de la belle au bois dormant », s’impose fièrement dans la vallée de Courchevel et hisse ses balcons en bois sculpté semblant sortir tout droit d’une autre époque, comme une parenthèse dans le temps. Ce lieu unique et exceptionnel est habité par la mémoire et l’histoire d’une station mythique à la phosphorescence internationale qui fait sa renommé depuis 1992.

Elaboré de façon à créer un véritable village, auquel on peut accéder grâce à la calèche de l’hôtel dessinée par Hermès Intérieur & Design, plus de 112 salariés veillent au bien-être ainsi qu’au confort de ses clients afin d’assurer une présence de tous les instants. En collaborant avec de grands noms, tels que Valmont pour le Spa « Valmont pour les Airelles », les vitrines où brillent les parures griffées Harry Winston ou encore Lawrence Graff, décorées des peintures de Louis-Daniel Jouve, l’hôtel peut alors proposer des services incluant notamment : piscine et spa, patinoire privée, table gastronomique, boutiques, terrasse, mais également la première grotte à neige au monde dans laquelle vous pourrez vous rafraichir après un coup de chaud au Spa Valmont. Un paradis, au paradis.

Dans le splendide décor des Airelles, rendant hommage à Sissi l’impératrice, vous pourrez prendre place à table du prestigieux restaurant de Pierre Gagnaire, dont l’inventivité sans mesure nous ravît les papilles d’une avalanche de saveur. Produits rares et admirables, mariages subtils et inattendus, une leçon de liberté à l’image de l’un des plus beaux hôtels de montagnes dans le monde.

Claire Orcet et Panganiban Zoé, étudiantes en 3ème année à l’EIML Paris