Trade Merchandiser Chez Chanel

Responsable Trade Merchandising Europe Beauté pour Chanel, Christophe Laurent commença sa formation à l’Ecole Olivier de Serres. Métier n’existant pas à l’époque, il lui aura suffit de « saisir les opportunités pour créer quelques choses et faire évoluer ce poste au fil des ans ».

chanel

Partie à part entière de la cellule création Merchandising Chanel, le Trade Merchandising se doit de respecter la chartre graphique de la maison, capitale pour le rayonnement de l’identité de marque à l’international. Ainsi être Trade Merchandiser c’est avant tout savoir dessiner, avoir des notions d’agencement, et avec l’évolution des technologies, c’est également manier l’art de la 3D.

Métier évoluant vers la gestion de projet, il se divise en deux activités distinctes. D’un côté la partie Trade correspondant à la négociation d’animations avec les boutiques et d’un autre côté la partie Merchandising qui suit quant à elle les recommandations internationales et les books de cadrages visuels qui détermineront les codes architecturaux qui incarnent l’esprit visuel des différents produits.

Créativité, agencement, animation Flagship, déclinaisons des présentations, les missions de Christophe Laurent sont aussi riches que variées. Chanel dépendant des cahiers des charges de ses distributeurs, l’adaptation est alors un atout essentiel pour le Trade Merchandiser dont le but est de retranscrire l’identité de la marque et la mise en avant de cette dernière, quelque soit le point de vente.

Variant et changeant, le merchandising Chanel se transforme à chaque coin du monde. Tel un caméléon, Christophe Laurent se doit alors de repenser son projet au grès des cultures, aux travers de voyages et découvertes multiples.

Wendy BENMAOR, Anaïs DEJOIE  et Camille FRANÇOIS, étudiantes en 3ème année à l’EIML.