L’assemblage de l’excellence Suisse au chic britannique : Breitling for Bentley

Breitling for bentley

Cette belle association entre le célèbre constructeur automobile d’outre-Manche et la non moins célèbre marque horlogère de La Chaux-de-Fonds nous offre Une alliance unique d’élégance et de performances, de puissance et de style, de sportivité et de raffinement. 

C’est en 2003 que Bentley signe son grand retour sur le circuit des 24 Heures du Mans en remportant d’emblée les deux premières places du classement. Cette même année le constructeur de berline de luxe signe le lancement du model le plus puissant que la marque n’est jamais produit : la continental GT. C’est alors que la marque au « B » ce tourne vers l’horloger Suisse Breitling, manufacture horlogère Suisse fondée en 1884 produisant des modèles de montre de luxe certifiés chronomètre pour ennoblir de chronomètre de prestige le tableau de bord de leurs nouvelles venues la continentale GT. L’accord conclu également un partenariat pour les 24H du Mans et le nom de l’horloger se retrouve à la pointe de l’automobile.

Ce partenariat voix son apothéose lors de la présentation de la collection Breitling for Bentley un chronographe exclusif créer pour l’occasion qui doit refléter le style de la Continental GT. Ce chronographe a fait l’objet d’une recherche esthétique poussée, afin de refléter le style unique du bolide de 500 chevaux. Celui-ci sera doté de fonctions innovantes et de finitions moletées « caractéristiques des boutons de commande Bentley.

En 2013 David Beckam devient l’égérie de la campagne : « The essence of britain » qui met en scène la star du football, montre Breitling au poignet et une bentley continental GT pour toile de fond.

Une collection née à la croisée du grand art automobile britannique et de la grande tradition horlogère helvétique. Les modèles Bentley B 06 , B 05 unitime et B 04 GMT ont tout pour plaire et satisfaire les envies des fans de la continentale aux passionnés de mécanique Swiss made.

Vincent Sibille, étudiant en 3ème année a l’EIML Paris.