Quand Nina Ricci nous invite à sa Pop Party

Pour son dixième anniversaire, la maison Nina Ricci nous invite pour une toute nouvelle expérience digitale à travers la mise en place d’un site internet ludique.

C’est en 2006 que voit le jour l’eau de toilette Nina Ricci, créée et imaginée par le maître parfumeur Olivier Cresp. Pour célébrer cet anniversaire des plus festifs, Nina Ricci voit les choses en grand à travers une #NinaPopParty comprenant la création d’un site internet dédié, le lancement d’une toute nouvelle campagne de pub et une version revisitée du parfum emblématique. S’agissant d’un des best-sellers de la maison, pour cette occasion le flacon se voit totalement revisité dans le design pop du site internet. En effet comme l’explique Robert Ricci : « Notre ambition a toujours été de donner à la réalité les couleurs du rêve. »nina pop party

 

Ce site internet mis en place par la maison se présente comme une interface festive et ludique. Ainsi Nina Ricci nous invite à célébrer avec elle son anniversaire en proposant aux utilisatrices de participer à un jeu concours. Le principe étant de se prendre en photo en utilisant les filtres proposés par la plateforme avec la possibilité de pouvoir ensuite les partager sur les réseaux sociaux. À la clé, un parfum offert en exclusivité ainsi qu’un cadeau d’anniversaire « magique » de la part de Nina Ricci à chaque millier d’inscrits. Sur ce site internet éphémère, on retrouve également la toute nouvelle vidéo du parfum collector mettant en avant l’univers coloré de cette campagne.

Mais ce nouvel espace mis en ligne par la maison, c’est également un bon moyen de pérenniser sa stratégie digitale. En effet, en invitant ses utilisatrices à venir « fêter » son anniversaire, la maison se rapproche d’une certaine façon de ses clientes en proposant une campagne de publicité adaptée à ce public jeune auquel est destiné le parfum Nina Ricci. Par ailleurs, l’interface Nina Pop Party c’est également et tout simplement un divertissement interactif agréable et intrigant qui pousse l’internaute à aller jusqu’au bout du processus de partage et d’inscription car il souhaite obtenir un cadeau. Reste savoir qui seront les heureux destinataires des cadeaux fruités offerts par la maison.

Par Jessy Martias et Tracy Ntignonawoe, étudiantes en 3ème année à l’EIML Paris