Les montres connectées vs les montres horlogères : La guerre du poignet est déclarée

A l’heure du digital, les montres horlogères ont du souci à se faire compte tenu de la montée fulgurante du phénomène des montres connectées.

 

connectée vs luxe

 

En 2015, année de sortie de l’iWatch, le marché des smartwatch a bondi de 316%, à savoir 8,1 millions de montres connectées dans le monde contre 7,9 millions de montres suisse.

Le journaliste horloger Xavier Comtesse parle de véritable guerre du poignet entre 2 produits pourtant très différents. En effet, d’un côté nous avons l’aspect technologique poussé à son extrême avec des fonctionnalités telles que la gestion de vos achats, votre bureau mais aussi à des applications aussi variées que celles du téléphone, emails, sms, agenda, météo, actualités, système de paiement sans contact, clef de chambre d’hôtel… D’un autre côté, nous avons des pièces d’exception avec un savoir-faire et un héritage assuré. Comme l’explique le PDG de Cartier, la technologie n’est pas rare, fut-elle couverte d’or, à la différence du savoir-faire artisanal, qui seul « vous dit la préciosité du temps qui passe ».

Les maisons horlogères ont décidé de faire de la technologie un défi en alliant tradition et digital. C’est le cas pour Tag Heueur qui fin 2015 a été le précurseur dans la montre connectée de luxe. En partenariat avec Intel et Google, sa TAG Heuer Connected, fonctionne sous Android. La montre est dotée d’un écran LCD qui permet de se connecter avec son smartphone.  Néanmoins, les deux marchés ne sont pas complètement déconnectés, comme l’explique un responsable de Strategy Analytics : « On a certes constaté que les montres connectées s’adressaient à une partie plus jeune de la clientèle. Mais on a aussi observé que ceux qui possèdent des montres de luxe achetaient aussi une montre connectée. » La guerre n’est pas gagnée d’avance, les marques horlogères ont encore un bel avenir devant elles.

FRANCOIS Karen et BOUAZZOUNI Sarah, étudiantes en 3ème année à l’EIML Paris.