L’univers enfantin de baby Dior

Dior : l’histoire d’un homme passionné d’architecture et de mode qui débute son héritage avec l’élégance féminine, dans un contexte d’après-guerre où la mode se veut stricte et masculine. En artiste, il s’inspira des voilages et des crinolines des films hollywoodiens de l’époque, pour faire ressurgir la féminité qu’il adulait chez sa chère « maman » et dans les courbes des femmes. Un travail autour de la taille et de l’élégance qui donne naissance au style Dior surnommé « New Look », dès son premier défilé.  Un style puissant témoin d’une décennie qui révolutionne la mode et l’élégance, que chaque grand couturier commencera à suivre.

Une conception de la mode innovante et avant-gardiste, depuis ses débuts. Les pas héritiers d’un créateur que la maison Dior perpétue dix ans après sa disparition, en étant l’une des premières maisons à s’intéresser et à se lancer dans l’univers enfantin, avec une première collection en 1967.  La mode enfantine un univers qui aurait plu à cette architecte, qui aurait vu, tel le jeune garçon admirant l’élégance de sa mère, la beauté de l’innocence et du rêve que chaque enfant porte en son cœur. Une beauté sage que la mode peut exalter, à qui les collections Dior rendent hommage en habillant la jeunesse.

C’est avenue Montaigne que vous pouvez retrouver la délicatesse de l’univers enfant qui a grandi en 2006 en accueillant la mode enfant (2-12 ans), le n° 28 réservant son écrin aux collections « nouveau-nés » (0-2 ans). Une sphère particulière qui rejoint celles des grands en alliant toujours les tendances actuelles (petits blousons de cuir souple) et les nouvelles matières (nid d’ange ultra moelleux en fibre de lait), une union chère à l’esprit Dior. Un esprit précieux où les codes sont éternellement perceptibles dans chaque vêtement et accessoires.

La marque adapte et perpétue son style en adaptant couleurs et formes aux plus petits. De quoi faire sourire les jeunes parents ! Les vitrines quant à elle mettent l’accent sur le monde particulier de l’enfance. Les vitrines de Baby Dior sont un réel plaisir pour les yeux, sur la célèbre Avenue Montaigne : touches poudrées, aquarelles, écru, sans oublier les rouges, les noirs, et le blanc que Christian aimait tant de la pureté du muguet.

A l’image de la Maison iconique, les vitrines de Baby Dior mélangent traditions et tendances avec des clins d’œil à la capitale. L’ambiance chic, innocente et romantique met sur scène et écran l’univers particulier des chanceux petits clients. La nouvelle collection encadre déjà la vue de l’avenue Montaigne, où la beauté habille du regard les petits et les grands enfants. De quoi renouer avec nos âmes d’enfants !

Estelle Beauvy, Marie Letertre, Aimée Aguila, Maud Lamarche

Tags: