Bella Hadid, Poupée transparente au bal masqué Dior

Crédit: Bertrand Rindoff Petroff

Pour sa première collection au sein de la mythique maison Dior, la nouvelle directrice artistique impose son style et ose la nude dress. Cette robe cristalline portée par Bella Hadid à l’occasion du bal masqué organisé par la prestigieuse maison au musée Rodin, révèle le caractère de la nouvelle femme Dior.

La nouvelle allure Dior se caractérise par cette silhouette qui oscille entre force et fragilité. Une beauté teintée à la fois d’innocence avec une peau diaphane sublimée par un maquillage délicat et d’insolence avec un regard perçant. La mannequin à la prestance affirmée par une pose de ballerine garde un visage impassible et dévoile son véritable caractère avec une robe délicate et sophistiquée harmonisé d’une influence Sportwear.

Bella Hadid apparait la femme Dior épurée avec une robe à la couleur bleu  à la fois classique et pure qui privilégie les belles matières et la coupe. Les matières légères de cette robe évanescente corsetée dévoilent avec une impudeur délicate la poitrine  du mannequin. A la fois de nature délicate et assurée, le mannequin témoigne d’une femme qui cherche à s’affirmer. Incarné par des détails et bretelles signé avec le jeu de mots« Christian Dior j’adiore », la robe à l’esprit lingerie révèle subtilement le caractère du mannequin emplie d’humour et de désinvolture.

Dans un subtil jeu de caché – dévoilé, l’ensemble finement dénudé dévoile également un  boxer pour homme. Le contraste est saisissant entre la sensualité du féminin et l’androgynie du sous-vêtement masculin. L’intention de cette association réside en la réalité d’aujourd’hui avec le mannequin Bella Hadid qui tente d’échapper à la catégorie stéréotypée du masculin et féminin. La jeune femme attire tous les regards sur elle et tente de faire passer le message du mélange et de l’égalité des genres.

Lauraline Maniglier