We should all be feminist: la nouvelle parure des boutiques Dior

La boutique Dior avenue Montaigne a créé sa vitrine autour de deux catch phrases : we should all be feminist ainsi que Dio(r)évolution. Comment cette maison de luxe et leurs ambassadeurs utilisent-ils le féminisme dans leur communication et le retail ?

 

La Maison Dior joue depuis plusieurs mois sur le mouvement du féminisme qui se fait entendre de plus en plus à travers des ambassadrices reconnues telles que Jennifer Lawrence ou Emma Watson. Ambassadrice de bonne volonté pour l’organisation de Nations Unies femmes, co-organisatrice de la campagne HeForShe pour l’égalité des sexes, cette dernière est devenue l’icône de cette revendication sociale au cœur des actualités. L’actrice a en effet mis en avant sa volonté de faire évoluer la place de la femme encore aujourd’hui victime d’injustices. Lors de nombreux de ces événements humanitaires, Emma Watson arborait une tenue dessinée par la Maison Dior.

Lors du lancement de la campagne HeForShe, l’actrice a fait son discours engagé portant une robe-veste grise de la collection Raf Simon de 2015. Lors de sa remise de prix « Femme de l’année » du Harper’s Bazaar, Emma Watson portait encore une fois une robe Dior: « Watson and her stylist Sarah Slutsky went for a designer whose work could embody the girl-of-the-evening’s powerful spirit. » Janelle Okwodu, Vogue.

Quelques mois plus tard, la Maison Dior designait une robe à l’image d’une Belle moderne pour sa réincarnation : Emma Watson.

Depuis toujours Christian Dior était connu comme un adorateur des femmes, aujourd’hui avec la directrice artistique Maria Grazia Chiuri, la Maison Dior marche encore sur ses pas pour le féminisme et l’égalité des sexes.

« Much has been said about the feminist inspirations behind Maria Grazia Chiuri’s debut for Christian Dior, so who better to step out in one of the collection’s sheer tarot card–inspired dresses than one of Hollywood’s most prominent young feminists? » Janelle Okwodu, Vogue.

Dior personnifie alors le mouvement féministe à travers des muses telles que Emma Watson et revendique les droits des femmes par ses boutiques en affichant sur les vitrines la citation : We should all be feminist. La maison historique est alors perçue et identifiée comme engagée par le biais de la presse, de ses collections, des vitrines et sa communication.

 Risser Léa, Gicquiaux Nina, Si Liting, 3ème année EIML Paris

Tags: × ×