La liberté de la presse dans les yeux de JR

Le 5 juillet 2018, l’association Reporters Sans Frontières dévoilait son nouvel album de photographie : 100 photos de JR pour soutenir la liberté de la presse.

photo de JR pour illustrer la liberté de la presse Luxe Lab

Pour cette 58ème édition, Reporters Sans Frontières ouvre ses pages à l’artiste JR. L’occasion pour le grand public de (re)découvrir le photographe et ses portraits surdimensionnés, à travers 100 photos de JR pour la liberté de la presse.

En mettant à l’honneur les œuvres de JR, Reporters Sans Frontières nous fait parcourir le monde. Désigné comme l’une des 100 personnalités de l’année 2018 par le magazine Times, JR est avant tout un globe trotter. De Bethléem (Palestine) en passant par les favelas de Rio de Janeiro (Brésil), JR affiche des visages monumentaux en noir et blanc en détournant les murs, les toits des bâtiments comme galeries d’art.

« Je possède la plus grande galerie d’art au monde : les murs du monde entier. J’attire ainsi l’attention de ceux qui ne fréquentent pas les musées habituellement. » s’exprime le photographe.

 

JR, né Jean René commence sa carrière de photographe au début des années 2000, il capture les instants artistiques et éphémères de Paris. A la manière d’un musée, le jeune artiste utilise la rue pour approcher et montrer ses clichés, ses collages, son jeu avec les fracas de l’économie et de l’histoire. JR est devenu un artiste participatif et planétaire en s’appropriant les surfaces de toutes nationalités. Avec ses portraits XXL il starifie les anonymes, les femmes, les exclus, les migrants et les invisibles et nous ouvre les yeux sur les paysages urbains.

 

JR est doté de ce talent qui fait les grands artistes : savoir s’adresser à tout le monde avec émotion.